Labs

Pour illustrer les discussions durant les sessions de formation, et les prolonger, je poste ici les liens vers des émissions, considérées comme cas d’école, ré-écoutables pour en étudier des détails précis.
L’idéal est de pouvoir en discuter ensuite et de les critiquer (positivement ou non) pour avancer dans sa propre pratique.

 

Cas d’école N°3 : Intervieweur : ne jamais rien lâcher !

logoDans cette émission de France-Culture, le brillant Xavier de la Porte interviewe Olivier Py, pour conclure 3 semaines de direct au Festival d’Avignon.

Il nous démontre que même lorsqu’on joue à l’extérieur, qu’on interviewe une diva, devant son public de fans inconditionnels, la bonne conduite de l’émission impose de ne rien lâcher et de garder le pouvoir jusqu’au bout.

Ecoutez, c’est vivant, passionnant, vif et drôle. Encore une fois, la radio, c’est la vie !

 

Cas d’école N°2 : Gérer deux invités qui se détestent

logoDans ce numéro de juin 2014 de l’excellente « Fabrique de l’Histoire« , sur France Culture, Emmanuel Laurentin, heureusement dans un numéro enregistré à l’avance, doit gérer les ego de deux historiens qui, de toute évidence, se détestent cordialement.

Dans cette discussion qui suit un cheminement dans les rues de Sarajevo, on pourra déguster la réalisation qui mixe, par moments, des bribes volées des indications topographiques du régional de l’étape.

 

 

Cas d’école N°1 : De l’art de manipuler l’auditeur dès le lancement de l’émission

logo

Dans ce numéro récent du « Grain à moudre », Hervé Gardette lance le débat de manière totalement partisane et biaisée. Mensonges, manipulation de l’auditeur sur un sujet qu’il ne maîtrise pas, choix d’intervenants prétendument neutres. Tout ça donne un salmingondis un peu répugnant, l’important est que ce soit présenté avec autorité…